Conseiller  océan indien    –   Assemblée des français de l'Etranger

Passeport pour Moka… et bien d’autres lieux

 

Littérature mauricienne

Roman

Auteur 
Michèle Malivel

Parution
2007 – Ile Maurice

 

Editeur
Editions du Corsaire – Ile Maurice

Extrait

« …J’étais persuadée qu’il fallait un passeport pour en franchir les limites et nous ouvrir les portes de ces maisons superbes. Même si certaines ont disparu aujourd’hui, leurs noms me font toujours rêver :

Château Trompette, les Quatre-Vents, Euréka, la Carrière, Concordia, Amélie les Roses, Surprise, Coin de France, Souvenir, Clos Joli, Bellevue…

Il se passait, là-bas, des choses étonnantes et on se racontait à voix basse certaines histoires… »

 

 

Revue de presse :

Yvan MARTIAL – L’Express dimanche – 19 août 2007
Michèle Malivel nous invite à visiter le pays enchanté de ses souvenirs d’enfance… et se range à la suite de nos meilleurs conteurs et autres griots du monde magique de l’enfance que sont le fin et délicat Robert Edouard Hart, … la rebelle Marie-Thérèse Humbert, mais aussi Alain Fournier et Marcel Pagnol. Son  Passeport pour Moka  se présente comme le pamphlet touristico littéraire le plus séduisant qui soit, car particulièrement prometteur.

Sedley ASSONE – Le Matinal – 8 juin 2007
Disons-le d’emblée, Mme Malivel est bonne conteuse. Historienne d’art et conférencière, elle restitue assez bien le monde de
son enfance dans l’île Maurice d’avant-guerre, dans des lieux et parmi des êtres aujourd’hui disparus… Passeport pour Moka  mérite lecture :
l’auteur a le sens de l’humour et n’hésite pas à se moquer de la pudeur de ces vieilles demoiselles qui cachaient leur « agilité » sous de longues robes… Les nouvelles qui se passent aux Seychelles, le corsaire Hodoul, et ailleurs, sont tout aussi dépaysantes.

Aline GROËME-HARMON – L’Express Mag – 11 juin 2007
Michèle MALIVEL, conférencière en histoire de l’art, publie Passeport pour Moka, des nouvelles aux chutes cocasses, des
souvenirs fleurant bon l’enfance et l’île Maurice du temps passé. Entre autobiographie et nostalgie… direction le souvenir.

Essentielle N°11 – Novembre 2007
Voyage, voyage… Une écriture conviviale, un conte magnifique… Un livre à la saveur du bonheur d’il était une fois.