Conseiller  océan indien    –   Assemblée des français de l'Etranger

Biographie

Michèle MALIVEL, née GIRAUD

Née le 13 avril 1942 à Rose Hill, Ile Maurice
Mariée , 3 enfants
Nationalités : Française et Mauricienne

La Brigantine – Bras de Mer des Frégates
Roches Noires – Ile Maurice

 

ENRACINEMENT

Ma famille est arrivée à Maurice au XVIIIe Siècle avec Benjamin ROUSSEL dont vous connaissez tous le jardin à travers la fameuse lithographie de Thuillier. Une de ses descendantes a épousé la fille du premier Giraud arrivé en 1850, fils d’un armateur nantais.

Du côté de ma mère, nous sommes d’origine seychelloise puisque mon grand-père, Jules Maurel, avait épousé Eudoxie Jorre de St Jorre avant de venir s’installer à Maurice au début du XXe siècle.

 

DIPLÔMES

Baccalauréat Série Philosophie
DEUG Anglais
Historienne d’Art diplômée de l’Ecole du Louvre
Conférencière nationale du Ministère du Tourisme et de la Culture
Langues : Français, Anglais, Indonesian Bahassa

 

Distinctions

  • 2009   Conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’Étranger pour la zone Océan Indien
  • 2012   Chevalier de l’Ordre National du Mérite

 

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Tout au long des séjours en France et à l’étranger mes activités professionnelles se sont réparties au sein de secteurs ayant tous trait au domaine culturel et à la communication.

  • Enseignement
    Enseignement de l’anglais, de l’histoire et de l’histoire de l’art dans les différents établissements français des pays où j’ai vécus :France, Indonésie, Nigeria, Vietnam…
  • Historienne d’art et conférencière
    Présentation de nombreuses conférences aussi bien dans les établissements français que dans les Alliances Françaises et les Centres Culturels : Cameroun, Nigeria, Vietnam, Madagascar, Ethiopie, Congo, Indonésie, Djibouti, Zimbabwe. Plusieurs ambassades étrangères ont également sollicité mes compétences.
  • Organisation de colloques
    Avec des intervenants de haut niveau (Jean-François PONCET, Alain GRIOTTERAY, Jacques SÉGUÉLA).
  • Direction du Salon « Entreprendre »
    Avec la responsabilité de la stratégie de communication, relations avec la presse, et, là aussi, organisation de débats avec des intervenant de stature internationale comme Raymond BARRE et Jean PEYRELEVADE.
  • Réalisation d’une série d’émissions d’histoire de l’art
    Pour le Mauritius College of the Air, diffusée avec succès par la Mauritius Broadcasting Corporation.
    Ces émissions mettent l’emphase sur l’art français et européen.
  • Ecriture, romancière
    • Le Secrétaire de Marcel Proust (nouvelles)- Éditions du Corsaire – île Maurice 2006
    • Passeport pour Moka (nouvelles) – Éditions du Corsaire – île Maurice 2007
    • Comme un rêve de pierre (roman) – L’Harmattan – France 2007
    • À contre temps (roman) – Éditions du Corsaire – île Maurice 2008
    • La Porte de Cristal (Roman) – Éditions du Corsaire – Ile Maurice 2010
    • Les messagères de nos souvenirs (Fantaisie épistolaire) – Éditions du Corsaire – Ile Maurice 2013

Il est à noter que, du fait des fonctions de mon mari chez TOTAL, j’ai été également très au fait de l’importance que l’action économique de la France peut avoir sur son rayonnement. Il faut remarquer qu’à Maurice, le siège de la Chambre de Commerce se trouve dans les locaux de l’Institut Français qui est à ce jour, un des plus importants au monde.

 

DÉFENSE DU PATRIMOINE

Parce qu’il est important de maintenir partout le souvenir de la présence française, et d’en assurer le rayonnement, la défense de notre patrimoine est une priorité.

  • En 2010, j’ai imaginé et coordonné certaines cérémonies du Bicentenaire de la bataille du Grand Port.
    À ma demande, l’amiral Forissier avait détaché un navire français. L’équipage a rendu les honneurs aux morts des deux camps. Le Premier Ministre mauricien, M. Navin Ramgoolam,  est venu inaugurer la table d’orientation (offerte par le Sénat et l’Ambassade de France) placée à l’endroit où Decaen regardait la bataille et montrant la position des bateaux. Enfin, grâce au mécénat, nous avons réalisé un documentaire rendant hommage aux premiers colons français et à leur lutte pour garder à la France notre île. Ce documentaire a été diffusé à la télévision et a été plébiscité par les Mauriciens de toutes origines.
  • Aujourd’hui, toujours grâce au mécénat, nous nous intéressons aux archives de la période française qui sont dans un état de délabrement désolant. Nous avons fait venir un expert français pour en faire l’audit puis nous lèverons des fonds pour en restaurer le plus grand nombre possible. Nous avons déjà obtenu une subvention de l’Assemblée Nationale, notamment grâce à l’intervention de notre député Alain Marsaud.

 

ACTIVITÉS SOCIALES

Présidente de diverses sections de l’Union des Français de l’Etranger.

A ce titre, je siège depuis plus de trente ans dans tous les comités d’aide sociale dans les diverses ambassades des pays où nous avons vécu. Car le rayonnement de la France c’est aussi prendre soin de ceux qui, à l’étranger, contribuent par leur présence à sa notoriété.

 

Vie associative

En parallèle j’ai beaucoup participé à la vie associative des différents endroits où j’ai vécu (Nigeria, Congo, Indonésie, Cameroun, Vietnam, Éthiopie, Madagascar et Maurice).

A l’étranger j’ai créé 3 sections de l’UFE que j’ai présidées et animées, notamment en publiant des petits journaux. Il m’est même arrivé de mener une troupe de scouts au cours de mes voyages puisqu’il est difficile d’avoir à l’étranger des jeunes gens disponibles à cet effet.  J’avais été 12 ans à la tête d’une troupe à Paris.

C’est d’ailleurs dans le prolongement de ces divers engagements que j’ai rejoint l’Ordre hospitalier de Malte, récemment introduit à Maurice en 2013 pour venir au secours des malades et des indigents. Pour raisons personnelles, je décide de quitté l’Ordre en ce mois de février 2016.

 

 

Enfin, je suis Michèle…. tout simplement Michèle

à mon époux, à mes enfants et petits enfants

à mes amis et collaborateurs

à vous tous, chers électeurs qui m’accordez votre confiance

Merci de me soutenir et de m’avoir accompagnée tout au long de ces années