Avril 2015

AVRIL 2015 Maurice,

La XXIIème session de l’Assemblée des Français de l’Étranger a réuni à Paris les 90 conseillers. Ils se sont réunis en 6 commissions et leurs travaux ont porté sur les problèmes rencontrés par les Français de l’étranger. Leur but est de constituer une force de proposition pour essayer de les résoudre et également pour informer les conseillers et délégués consulaires et nos concitoyens. Chaque commission a auditionné des personnalités spécialisées dans les problèmes qu’elle souhaitait traiter.

Voici donc un aperçu des travaux des différentes commissions :

Commission des lois et règlements et des affaires consulaires.

Ils ont étudié les différents scrutins consulaires qui se sont déroulés au cours de l’année écoulée et en ont dressé un bilan qui a été remis à l’AFE. Ronan Le Gleut a été l’auteur d’un rapport intitulé « Conduire à l’étranger, législation comparée et propositions » tandis que Jean-Daniel Chaoui s’est soucié des problèmes d’usurpation d’identité concernant nos ressortissants.

Commission de l’enseignement, des affaires culturelles, de l’audiovisuel extérieur, de la francophonie.

La commission s’est penchée sur différents rapports concernant les frais de scolarité dans les établissements du réseau car leur augmentation régulière est une préoccupation majeure des parents. Puis elle s’est intéressée à l’accueil des enfants à besoins spécifiques (handicapés et souffrant de troubles spécifiques) interrogeant notamment Mme Grafto, qui est la correspondante handicap au service pédagogique de l’AEFE, Mme Farnaud Defromont, directrice de l’AEFE et M. Massin, directeur du service des aides à la scolarité ont éclairé la commission sur les problèmes de scolarité. M.Bigot directeur général de TV5 Monde et Mme Saragosse directrice générale de France Médias Monde nous ont dévoilé la stratégie de leurs Groupes respectifs.

Enfin, la commission des lois a rejoint la commission de l’enseignement pour voter une motion demandant le renforcement du rôle des conseillers dans les instances diplomatiques et les établissements scolaires.

Commission des affaires sociales et des anciens combattants.

Elle a entamé une large réflexion sur la précarisation de certaines catégories de Français de l’étranger, mineurs en situation de handicap, seniors retraités, anciens combattants et familles devant être rapatriées.

Dans un souci de cette lutte contre la précarisation de certains Français, les résolutions de la commission ont porté sur l’amélioration de la prise en compte de ces catégories.

Commission des finances, du budget et de la fiscalité.

La commission s’est intéressée à l’évolution du budget de l’action extérieure de l’État en cette période de fortes contraintes.

Les conseillers souhaitent être impliqués dans l’amélioration du service du centre des impôts des non-résidents.

Enfin ils voudraient participer à l’évolution des conventions fiscales bilatérales.

Les interlocuteurs concernés des services publics ont été longuement interrogés à propos des modalités de remboursement de la CSG/CRDS sur les plus-values immobilières des non résidents. La commission a émis un avis demandant que les Français non-résidents dans l’espace économique européen ne soient pas exclus du dispositif de remboursement. A noter que en 2012, le gouvernement avait décidé d’assujettir aux prélèvements sociaux (notamment CSG et CRDS), à un taux de 15,5%, les revenus immobiliers (loyers et plus-values) que les non-résidents fiscaux tirent d’un bien immobilier situé en France. Dans son arrêt sur l’affaire C-623/13 Ministre de l’Économie et des Finances / Gérard de Ruyter du 26 février 2015, la CJUE a donné tort à la France. L’arrêt n° 365511 du 17 avril 2015 du Conseil d’Etat est allé dans le même sens. Le gouvernement n’a pas encore indiqué quelles conséquences législatives il comptait en tirer.

Les Mauriciens dans la 2ème guerre mondiale.

Emmanuel Richon, conservateur du Blue Penny, nous communique :

Il y a 70 ans, la paix. Contribution des Mauriciens à la seconde guerre mondiale

70 ans de paix, ce n’est pas rien… Évidemment, la paix est toujours une notion toute relative et ô combien fragile, mais tout de même, pour tous ceux qui avaient connu les affres de 39/45 ou de 14/18, cette paix du 8 mai 1945, signifia certainement beaucoup. L’Île Maurice de 2015 se rappellera-t-elle celles et ceux qui, à un titre ou à un autre, prenant des risques plus ou moins grands, ici ou au loin, luttèrent afin de permettre le retour de cette paix chérie et d’éliminer l’hydre nazie qui la menaçait?

70 ans, c’est presque une vie; au moment où quelques-uns sont encore bien présents pour entendre notre reconnaissance, cela devient donc crucial.

75 ans, l’occasion certaine de se remémorer les Lise et Claude Baissac, Alix d’Unienville, France Antelme, Joseph Philippe Suzor, Soopayen Meenatchee, Louis P.G. Houbert, et bien d’autres qui, tous, à un degré ou à un autre, ont donné de leur personne pour se débarrasser du nazisme. Simples fantassins à Monte Cassino ou agents secrets du SOE parachutés en France, gardiens vigilants de l’Île de la Passe ou Juifs prisonniers à Beau-Bassin, libérateurs de Copenhague ou partisans et résistants dans les maquis français, radio amateurs ou pilotes de forteresses volantes, chacun, à un degré ou à un autre, aura contribué à l’effort de guerre, boutant l’ennemi hors de nos frontières, puis le combattant chez lui, sur son propre territoire, jusque dans son bunker pourtant réputé imprenable…

Il y aurait de l’ingratitude, pour ne pas dire de l’amnésie, à ne pas évoquer chaleureusement et avec admiration tous ces héros mauriciens qui ne visaient sûrement pas la gloire, dissimulés qu’ils étaient… mais qui ont permis à eux-tous et souvent dans l’anonymat… la Victoire. Il nous a semblé qu’une modeste exposition qui leur serait consacrée, permettrait de mieux les faire connaître et admirer du grand public. Ce ne sera que justice. 

Exposition gratuite, du 9 mai au 27 juin 2015, tous les jours sauf dimanches et jours fériés, de 10h à 16h30 (fermeture 17h) | bluepennymuseum.mu | info@bluepennymuseum.mu | 210 9204 | 210 8176

Prenez le train plus facilement !

Rail Europe (Eurostar, TGV, Thalys, Trenitalia, Swiss Travel system, Renfe, Deutsche Bahn etc…) propose à Maurice des produits intéressants tels que des « pass » intérieurs France (France Pass) ou couvrant tous les pays d’Europe (Eurail pass) à de très bons prix et réservés aux non-résidents, donc non commercialisés sur le territoire français. Interrogez-nous.

Michèle MALIVEL http://www.michelemalivel.com/

Conseiller Consulaire Île Maurice – Seychelles

Conseiller à l’AFE pour la zone Afrique Centrale, Australe et Orientale.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.